.


Le concept

  • Note Introductive

Dans le cadre des préparatifs de la mise en œuvre de la 2e phase du programme MobiCiné Sénégal, Ella Global Solutions, porteuse du projet, procédera au lancement du programme qui consiste à implanter des structures locales de promotion de diffusion de films africains dans les sept régions du Sénégal que sont : Diourbel, Fatick, Louga, Tambacounda, Kolda, Sedhiou, Kaffrine. 


Ce programme renforce les unités mobiles déjà implanté lors la première phase en 2018 dans les régions de Thiès, Saint-Louis, Kaolack, Ziguinchor, Matam et Kédougou. Ce programme est mis en œuvre avec le concours du Fonds de Promotion de l’Industrie Cinématographique et Audiovisuel (FOPICA).


  • Ella Global Solutions

EGS est une Société qui œuvre dans les domaines de la Culture, de la communication et de la sensibilisation : EGS a pour vocation de faciliter la distribution et l'exploitation de film, la communication, l'insertion professionnelle, l'autonomie des professionnels et porteurs de projets du secteur de la culture plus particulièrement du cinéma, de l'audiovisuelle et du développement durable. Acteur de l'économie sociale et solidaire, elle adhère au principe « d’entreprise culturelle d'intérêt général ».

EGS vous aide à concevoir votre projet et à le mettre en œuvre en s’appuyant sur les domaines d’expertise tels que :

  • La direction de projet : études de faisabilité, conception, expertise, pilotage, budgétisation et contractualisation, réalisation, évaluation et retour d’expérience,
  • L’organisation, la coordination, l’animation et la mobilisation des équipes,
  • La mise en place d'une stratégie et d'un plan de communication : conseil, élaboration et mise en œuvre.

Forte de son expérience sur le terrain, EGS avec son concept novateur MobiCiné Sénégal assure la diffusion de films et l’organisation d’évènement d’envergure au Sénégal.


  • MobiCiné Sénégal

MobiCiné Sénégal sillonne les régions du pays afin d’identifier les meilleurs profils pour mettre en œuvre ce projet dans leurs localités. C’est ainsi que dans chaque région, 10 jeunes entrepreneurs culturels sont sélectionnés puis formés aux métiers de la promotion et diffusion de films. Les différentes thématiques abordées au cours de la formation sont :

  • Les méthodes de recherche de financement.
  • Marketing et communication.
  • Régie générale.
  • Les techniques de diffusion de film.
  • La création et la promotion de séances grand public.

De jeunes entrepreneurs culturels seront formés au niveau national  pour l’implantation et l’animation des unités mobiles de projection et chaque unité sera dotée d'un matériel de projection lui permettant d’être autonome à long terme et dédié exclusivement à la diffusion d’œuvres cinématographiques sécurisées.

Pour la première phase, en 2018, nous avons déjà implanté des unités de projection mobile dans 6 régions du Sénégal : Thiès, Saint-Louis, Kaolack, Ziguinchor, Kédougou et Matam. En Octobre 2020 la deuxième phase projet sera lancée pour implanter d’autres unités mobiles projections dans les sept régions suivantes : Sedhiou, Kolda, Tambacounada, Kaffrine, Fatick, Diourbel et Louga.


  • Objectifs 

L’objectif du programme est de former des jeunes entrepreneurs culturels dans les régions cibles afin qu’ils puissent accompagner l’implantation des structures locales afin d’assurer la pérennisation de nos activités. Les recettes générées par les projections feront office d'apport conséquent pour dynamiser la production.


Objectifs spécifiques :     

  1. Créer des emplois : Au-delà d’une capacitation par localité, les bénéficiaires du programme seront retenus pour assurer la gestion des structures locales qui seront implantées dans lesdites localités et les équipes seront dotées d’un matériel de projection leur permettant de mener des activités dans leurs communautés.

  1. Redynamiser le cinéma sénégalais : MobiCiné Sénégal « le cinéma partout » a pour ambition de redynamiser le secteur du cinéma, participer à l’éducation par l’image et faire découvrir au jeune public des images de qualité qu’ils ne peuvent voir à la télévision.

  1. Soutenir les créateurs africains : ce programme apporte une solution face au manque de films à montrer en reversant à l’ayant droit de 30% des recettes de chaque projection. 

  • Agenda provisoire

  • Août 2020 : repérage et rencontres d’échanges avec les directeurs des centres culturels des régions ciblées ;
  • Septembre - Octobre 2020 : diffusion du teaser MobiCiné Sénégal et de l’appel à candidatures de la 2e phase ;
  • Octobre : Conférence de presse de lancement du programme
Octobre 2020 - Janvier 2021 : formation et implantation des structures d’exploitation et de distribution cinématographique régionales.

NOS PARTENAIRES